Couple qui peint la forme d'une maison sur un mur de leur salon
Couple qui peint la forme d'une maison sur un mur de leur salon
5 minutes de lecture

Quel financement choisir pour effectuer des travaux dans votre bien immobilier ?

La maison de vos rêves nécessite quelques travaux de rénovation ? En général, vous avez deux options pour les financer : vous pouvez utiliser votre épargne d'un côté ou tout simplement contracter un crédit. Si vous choisissez d'emprunter, vous aurez à choisir entre un prêt à la consommation et un prêt immobilier pour la réalisation de vos travaux. Notre but dans cet article est de vous aider à faire ce choix.

1. Pourquoi financer ses travaux avec un prêt à la consommation ?

Vous pouvez tout à fait les financer grâce à un crédit à la consommation. La bonne nouvelle est que depuis 2016, il n'y a plus de limite sur les montants des contrats accordés par les organismes de financement.

2. Quels sont les avantages d'un crédit à la consommation pour vos travaux ?

Ce type d'emprunt vous offre une grande flexibilité. Vous n'avez pas besoin de vous justifier envers la banque de l'utilisation de la somme qu'elle va vous accorder. Ce qui vous laisse la liberté de répartir la somme dans les postes de dépense que vous souhaitez (rénovation, ameublement, décoration, mise aux normes etc). Les frais de stockage en garde-meuble de votre mobilier durant les travaux peut même être envisagé.

L'obtention de l'offre de crédit est plus facile et rapide. Les démarches sont simplifiées. Pas de besoin de garantie immobilière ni d'assurances facultatives ou obligatoires à la souscription du contrat en cas de décès, d'invalidité ou de perte d'emploi. Le déblocage des fonds est quasi instantané si vous avez un bon profil.

3. Quels sont les inconvénients d'un crédit à la consommation pour vos travaux ?

Même si ce type de financement peut paraître intéressant en apparence, sachez dès le départ que vous serez soumis à certaines contraintes. Le principal inconvénient de souscrire à un prêt à la consommation pour vos travaux est le taux intérêt. Les TAEG (taux annuel effectif global) appliqués sont clairement supérieurs aux taux immobiliers.

De plus vous disposez d'une durée de remboursement très courte (entre 1 et 7 ans).

De plus, le lissage d'un prêt à la consommation et d'un prêt immobilier est difficile. Il en résulte que la souscription à ces deux types de crédit diminue votre capacité d'emprunt. Ce qui pourrait réduire vos chances d'obtenir un financement pour des projets futurs.

Jeune homme assis à un bureau, tapant sur une calculatrice d'une main et tenant un papier dans l'autre devant un ordinateur portable et une tasse

4. Pourquoi financer ses travaux avec un prêt immobilier ?

En intégrant les frais de vos travaux dans votre emprunt immobilier, vous pourrez amortir leur financement sur une plus longue durée et bénéficier de mensualités plus adaptées à votre capacité de remboursement. Pour cela, ils doivent être prévus dans la définition du budget que vous allouerez à votre projet immobilier. Mais le montant des travaux ne doit pas dépasser 10% du montant du bien.

5. Quels sont les avantages d'un crédit immobilier pour vos travaux ?

Si le coût total de votre projet (coût des travaux inclus) vous permet de rester dans la limite de 33% comme taux d'endettement, il serait plus intéressant pour vous d'intégrer les travaux dans votre crédit.

Les taux d'intérêt appliqués pour les emprunts immobiliers sont bien plus intéressants que ceux des crédits à la consommation. Vous pourrez également étaler vos remboursements sur une durée plus longue (entre 20 et 25 ans en moyenne), ce qui vous laisse plus de disponibilités pour subvenir à vos besoins mensuels.

La gestion des travaux est simplifiée. Le règlement des factures est assuré par la banque qui débloque les fonds au fur et à mesure de l'avancement du chantier. Une fois l'acceptation de crédit obtenu, vous n'avez pas à vous préoccuper de grand-chose.

Sachez aussi que tant que le logement n'est pas habitable, vous avez la possibilité de retarder vos échéances. Vous n'aurez donc pas à payer vos mensualités et votre loyer simultanément. Ceci dit, cela n'est pas sans frais, vous aurez tout de même des intérêts intercalaires à payer. Pour finir, si vous avez déjà le remboursement d'un emprunt immobilier en cours, vous aurez toujours la possibilité de lisser le montant des mensualités de ce dernier avec les nouvelles afin qu'elles n'en fassent qu'une. Voici une manière d'alléger vos charges et de garder un équilibre.

6. Quels sont les inconvénients d'un crédit immobilier pour vos travaux ?

Le financement de ses travaux grâce à un prêt immobilier n'est pas accessible à tous : les critères des banques sont plus stricts et l'analyse des dossiers est très rigoureuse.

En raison de cette analyse poussée et du délai de rétractation obligatoire pour un emprunt immobilier qui est de 14 jours, le délai de versement des fonds sur votre compte bancaire n'est pas instantané. Il faut généralement compter un mois avant le déblocage de vos fonds et la mise à disposition.

Contrairement au crédit à la consommation, l'assurance emprunteur n'est pas une option et vous devez apporter de solides garanties pour obtenir un prêt immobilier.

D'autre part, si vous souhaitez intégrer les travaux à votre financement, la banque vous demandera des justificatifs de l'utilisation de la somme. Et il n'est pas envisageable qu'elle vous remette la somme en main propre. Elle exigera des devis correspondant aux types de travaux que vous souhaitez réaliser. Vous devrez donc passer par des professionnels et vous ne pourrez pas les réaliser vous-même. Pour avoir une idée sur la faisabilité de votre projet et faire une demande de prêt immobilier aux meilleures conditions, nous vous conseillons de passer par un courtier immobilier comme Pretto. C'est un courtier gratuit et 100% en ligne qui vous accompagne de la simulation de votre prêt immobilier jusqu'à la signature chez le notaire.

Un ouvrier en salopette verte a genou au sol prenant les mesures pendant qu'un autre ouvrier en salopette bleu tient un pinceau face au mur
Classé sous