Investissement locatif conseils
Investissement locatif conseils
4 minutes de lecture

Nos 10 conseils pour réussir votre investissement locatif

Vous souhaitez investir votre argent dans un placement sûr et pérenne ? Et si vous investissiez dans la pierre ? En réalisant un investissement locatif, vous placez votre argent dans un bien concret tout en vous constituant un patrimoine et en générant des revenus complémentaires. À condition de bien réussir votre placement ! Découvrez nos 10 conseils pour un investissement locatif réussi.

1. Calculez votre capacité d’emprunt

Comme pour tout projet immobilier, vous devez d’abord avoir une idée précise de votre capacité d’emprunt afin de définir le budget de votre investissement. Votre capacité d’emprunt dépend essentiellement de vos revenus, mais prend également en compte vos charges fixes telles que vos autres crédits. Pour la calculer, le plus simple reste alors de réaliser une simulation de crédit immobilier pour avoir une estimation précise de votre capacité d’emprunt.

Investissement locatif pret

2. Entourez-vous de professionnels qualifiés

À moins que vous ayez déjà une connaissance approfondie du marché de l’immobilier, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels du secteur pour réussir votre investissement locatif. Chasseur d’appartement, agent immobilier, courtier… Suivant le budget dont vous disposez, vous pourrez faire appel à différents professionnels pour vous aider à trouver votre bien, financer son achat et le mettre en location.

3. Déterminez l’emplacement de votre bien

L’emplacement du bien est un des principaux critères d’un investissement locatif réussi. Quelle que soit la ville ou la région où vous souhaitez acheter, vous devez choisir un quartier où la demande locative est forte afin d’éviter les vacances locatives au maximum. Visez de préférence une ville dynamique et un quartier vivant, à proximité des commerces, des transports en commun et des établissements scolaires et universitaires.

4. Choisissez le type de locataire à qui vous souhaitez louer

Suivant le type de locataires que vous visez, vous ne choisirez pas forcément le même emplacement ou le même type de bien. Si vous souhaitez plutôt louer votre bien à des étudiants, vous devez plutôt viser des biens de type studio / T1 / T2 à proximité du centre-ville et des facultés. Si vous souhaitez plutôt louer à des actifs, il faudra privilégier les T2. Enfin, les familles préféreront des biens plus grands situés un peu plus en périphérie.

Investissement locatif profil

5. Déterminez le bien qui sera le plus adapté à votre projet

Le type de bien que vous pourrez acheter dépend essentiellement de votre capacité d’emprunt. Cependant, suivant vos objectifs patrimoniaux ou le type de location que vous visez, vous allez pouvoir choisir entre différents biens. Si les biens anciens offrent généralement une meilleure rentabilité, les biens neufs peuvent donner accès à des dispositifs fiscaux intéressants.

6. Optez pour le bon régime fiscal

Les revenus générés par votre investissement locatif peuvent être de différentes natures. Les revenus obtenus grâce à une location vide sont des revenus fonciers, tandis que les revenus générés par une location meublée peuvent être considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Les revenus fonciers peuvent être alors déclarés selon le régime micro-foncier ou le régime réel, de même que les loueurs en meublé peuvent être considérés comme professionnels (LMP) ou non-professionnels (LMNP).

7. Prenez connaissance de vos obligations en tant que bailleur

Être propriétaire-bailleur implique un certain nombre de responsabilités vis-à-vis de ses locataires. Vous devez fournir un logement décent, salubre et en bon état et assurer son entretien. Dans le cadre d’une location meublée, vous devez fournir aux locataires un certain nombre de meubles et équipements obligatoires pour respecter la loi.

Investissement locatif obligations

8. Définissez la gestion de votre bien

Vous avez le choix de gérer vous-même la location de votre bien ou de confier sa gestion à une agence. Certes, la gestion locative par une agence a un coût (de l’ordre de 5 à 10 % des loyers), mais cela vous fait gagner beaucoup de temps et de sérénité. Ne vous y trompez pas, la gestion locative d’un bien peut vous prendre beaucoup de temps et d’énergie !

9. Protégez-vous des loyers impayés

Pour assurer la rentabilité de votre investissement, il est recommandé de souscrire à une garantie loyers impayés. Comme son nom l’indique, cette garantie vous permet d’être couvert en cas de non-paiement du loyer par vos locataires.

10. Pensez à la revente de votre bien

Même si ce n’est pas prévu pour tout de suite, vous devez penser à la revente de votre bien au moment où vous l’achetez. Évitez les biens atypiques et visez des quartiers connus, qui jouissent d’une bonne attractivité et qui ne risquent pas de se dégrader. Par exemple, les biens neufs situés dans des quartiers en cours de transition peuvent être risqués.

Classé sous